A la découverte de la nouvelle Mach 5 IBSA

Home / News / A la découverte de la nouvelle Mach 5 IBSA

A la découverte de la nouvelle Mach 5 IBSA

La nouvelle IBSA Mach 5 est en construction ces semaines‑ci sur le chantier de JPS Production à La Trinité‑sur‑mer. La décision de faire appel à JPS a été prise en raison de la longue expérience du chantier dans la construction de coques de Class 40.

 

Bien que l’ensemble du processus de conception soit encore top secret et que nous ne puissions pas révéler les détails de la nouvelle embarcation, nous avons demandé à Alberto Bona de nous faire visiter les étapes de la construction d’un bateau conçu pour les compétitions océaniques. En avançant pas à pas, nous découvrirons avec lui que connaître les méthodologies et les processus de construction et de fabrication n’est pas courant.

 

« Il est important de connaître son bateau dans les moindres détails, c’est pourquoi de nombreux skippers acquièrent au fil du temps des connaissances sur la construction et même la conception de bateaux de course. En mer, en solitaire, lors des compétitions, toute panne mécanique doit être résolue sans assistance et de manière autonome. Il faut donc être pragmatiques avec les résines et les matériaux, et mon expérience a commencé dès les premiers moments de ma carrière, lorsqu’à l’âge de 20 ans j’ai construit, tout seul dans le garage de ma maison, un petit dériveur avec lequel j’ai traversé la mer Tyrrhénienne. Aujourd’hui, je peux dire que j’ai une bonne connaissance des processus de construction qui me permettent de suivre de très près cette importante phase préliminaire à la préparation en mer. La construction d’un bateau est un processus qui fait appel à des méthodologies éprouvées, qui ont toujours été appliquées, ainsi qu’à d’autres où des matériaux de toute dernière génération sont utilisés. Une combinaison qui suit des règles anciennes et classiques, mais qui travaille toujours avec des matériaux et des techniques de production innovants. Un élément très important est le dimensionnement correct des pièces structurelles, bien qu’il existe de nombreux secrets de conception et de fabrication qui, pour des raisons évidentes, ne peuvent être révélés ! »